Cette année, le nombre de bacheliers qui ont été déçus des résultats APB a crû de manière exponentielle. Comme l’on peut s’en douter, beaucoup n’ont pas obtenu leur premier choix de la liste, mais c’est un moindre mal, car, d’autres plus malchanceux n’ont toujours pas de place. Après la troisième vague de réponses qui a eu lieu le 14 juillet, encore 87 000 lycéens n’avaient aucune affectation.

Même des étudiants avec de bons dossiers scolaires se sont vus refuser leurs vœux. La cause ? Un algorithme gardé précieusement secret par l’administration, qui est seul décisionnaire pour délivrer le fameux sésame vers la formation de son choix. APB est un logiciel qui ne prend pas en compte les atouts et le potentiel des lycéens. Le pire étant l’affectation par tirage au sort.

Cette situation ubuesque a entraîné un déchaînement de réactions de la part des lycéens sur les réseaux sociaux et notamment sur Twitter .


La situation créée par APB est, de l’aveu même de  la ministre de l’Enseignement Supérieure, Frédérique Vidal, « un énorme gâchis », elle a dénoncé lundi 17 juillet sur France Inter une « situation injuste qui n’a aucun sens ».  Et, même si à partir du 18 juillet le système change (les étudiants vont se positionner sur des places libres), beaucoup risquent, au final, d’être déçus.

Fort heureusement, certaines écoles ont fait le choix de placer l’étudiant au centre de la sélection, et non pas un algorithme qui choisit de façon « aléatoire ».

C’est le cas de nos écoles ISEAM, ESM-A, ISEADD et ESCI.

 

Les formations Hors APB

Grâce à leur concours, les écoles Hors APB laissent la chance aux étudiants d’intégrer une école sans confier leur avenir au hasard.

Ils obtiennent les résultats dans un délai très court (7 à 10 jours). Les vacances approchant, cela leur permet de partir l’esprit tranquille !

De plus, les concours sont l’occasion pour les étudiants de rencontrer le personnel de l’école, de discuter avec eux de leur orientation, de faire connaissance mais aussi  de visiter l’école et le campus !

C’est le projet des étudiants qui est au cœur des sélections et non l’arbitraire.

Et pour éviter qu’ils soient en reste à cause des résultats APB, nous proposons des dates de candidature jusqu’en septembre pour une rentrée en octobre.

Alors pourquoi ne pas prendre en main votre avenir en candidatant dès aujourd’hui ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *